Médecine : Robot chirurgical Da Vinci …. une première médicale !

Sciences

Méde­cine – Santé

Robot chirurgical Da Vinci

Leo­nardo Da Vinci

Chi­rur­gie

assis­tée

par Robot

++

++

Leo­nardo Da Vinci

++

Da Vinci,

++

++

Sys­tème piloté sur 6 axes .…

++

Robot

chi­rur­gi­cal

Da Vinci :

une pre­mière

médi­cale .…

mais peut-il

repré­sen­ter

un dan­ger

pour la vie ?

++

++

Théo­rie et réalité ?!

Uti­lisé depuis 2000 au CHU de Nancy, le robot chirurgical

Da Vinci a déjà effec­tué plus d’un mil­lier d’interventions.

Grâce à cette machine, le chi­rur­gien peut opé­rer par

chi­rur­gie coe­lio­sco­pique, à savoir en ouvrant de tout

petits ori­fices (1cm géné­ra­le­ment), et en y introduisant

camé­ras et outils.

++

++

L’opération est du coup bien moins trau­ma­ti­sante pour le

corps du patient, il cica­trise plus vite, peut sor­tir plus

rapi­de­ment de l’hôpital, et les dou­leurs post-opératoires

sont moins importantes.

De plus, le risque d’infection est réduit.

Le chi­rur­gien ne touche

plus le patient directement.

Il est à quelques mètres, la tête plon­gée dans une sorte

de cock­pit, dans lequel il peut voir en relief les images

prises à l’intérieur du corps du patient.

Il manie un joys­tick, dont les mou­ve­ments vont être

repro­duits par le robot, en fil­trant les mouvements

para­sites (trem­ble­ments par exemple), et, si besoin,

en ampli­fiant ou rédui­sant leur ampli­tude, afin d’obtenir

une pré­ci­sion inac­ces­sible pour un humain.

De plus, la forme des outils du robot per­met d’effectuer

des opé­ra­tions par coe­li­so­co­pie qui auraient été

impos­sibles à faire à la main, sans ouvrir davantage.

La pre­mière médi­cale effec­tuée par le robot est une

abla­tion com­plète d’un can­cer de la base de la langue.

Mais ce robot est régu­liè­re­ment uti­lisé pour de

nom­breuses autres interventions :

chi­rur­gie uro­lo­gique, pré­lè­ve­ment d’un rein sur un

don­neur vivant.

++

++

Mais aussi pon­tage coro­na­rien et autres interventions

car­diaques sans ouver­ture du tho­rax, où le robot est un

atout impor­tant :

il peut en effet com­pen­ser auto­ma­tique­ment les

mou­ve­ments du coeur en bou­geant en même temps

que lui !

++

++

Et le nombre d’applications aug­mente chaque année.

Vu sur

http://www.robospot.com/robots-et-medecine/article/robot-chirurgical-da-vinci-une

et sur

http://www.davincimedical.com/about.htm

Ou sur

http://www.roboticoncology.com/

et encore sur

http://en.wikipedia.org/wiki/Robotic_surgery

ou encore sur (CHU Nancy)

http://www.robospot.com/robots-et-medecine/article/robot-chirurgical-da-vinci-une

et sur (Une bonne machine à coudre ?)

http://www.lefigaro.fr/sante/2008/05/09/01004-20080509ARTFIG00581-les-robots-chirurgiens-marquent-le-pas.php

++

++

Contre-Indications ?

++

++

++

No votes yet.
Please wait...